Évolution de la restauration du tableau « Les mystères du Rosaire »

0
106

Le 20 octobre dernier, le tableau « Les mystères du Rosaire » réalisé par l’artiste Jacques Viany a quitté la chapelle Saint-Bernardin de Saint-Jeannet entre les mains expertes des membres de l’atelier de restauration A2R.

Quatre mois plus tard, les agents du service culture, tourisme et patrimoine accompagnés de l’adjointe à la culture et au patrimoine, Céline Légal-Rouger, du délégué de la Fondation de la sauvegarde de l’art français et du photographe Eric Barnabé, se sont rendus sur place pour suivre l’évolution de cette restauration.

Alors que seulement un tiers du travail a été accompli, le changement est non seulement époustouflant mais livre surtout les secrets de la toile alors bien conservés sous la poussière depuis 1652.

Outre les imprévus expliqués par la restauratrice, cette dernière nous apprend que le tableau est constitué de 3 toiles cousues les unes aux autres. Seul un œil expert ou aguerri peut déceler la couture digne d’un travail chirurgical qu’est la restauration d’œuvre d’art.

Pour découvrir les mystères de ce tableau qui porte bien son nom, il faudra patienter encore quelques mois, le temps que le mastique et autres étapes fassent leur œuvre et révèlent personnages et visages illustrés quatre siècles plus tôt.