Contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine

0
535

En application de l’article D.1321-104 du code de la santé publique, les bulletins d’analyses concernant l’eau distribuée (analyses en distribution ou au point de mise en distribution) sont affichés par la commune en Mairie.

De la montagne à la mer

Située sur un bassin versant de la montagne à la mer, la Métropole Nice Côte d’Azur jouit tout au long de l’année, d’une eau de grande qualité devenue le trait d’union entre un littoral urbanisé et un Haut Pays montagneux et sauvage.
Le massif du Mercantour culminant à plus de 3000 m avant de se jeter dans la Méditerranée, est le gardien des ressources qui alimentent ce territoire d’exception.
Les maîtriser et les protéger est un enjeu crucial pour l’environnement, pour les populations et aussi pour les projets de développement de la Métropole niçoise.

L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé

Boire l’eau du robinet est un geste simple et accessible à tous mais cette eau doit satisfaire l’ensemble des exigences sanitaires. Depuis la ressource naturelle, en passant par l’usine de potabilisation et le réseau de distribution, jusqu’au robinet, le traitement de l‘eau et ses contrôles garantissent la qualité.
Avant d’être qualifiée comme étant propre à la consommation, l’eau doit subir de multiples et strictes étapes, et respecter un grand nombre de normes.

Le rôle de l’Agence Régionale de la Santé

L’eau distribuée par les collectivités publiques à la population de la région Paca est étroitement surveillée. Son contrôle, depuis la ressource jusqu’aux robinets des consommateurs, compétence de l’Etat, est organisé et exercé par l’ARS région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et ses délégations départementales.
Responsable de l’organisation du contrôle sanitaire réglementaire des eaux distribuées, l’ARS assure, en étroite collaboration avec les préfectures départementales, les collectivités et les exploitants, le suivi des mesures de correction, voire d’urgence, qui doivent être mises en place en cas de dégradation de la qualité de l’eau.
Sur tout le périmètre de la Régie, 1345 prélèvements ont été réalisés au titre du contrôle sanitaire réglementaire sur les ressources d’eaux brutes, les eaux traitées (sortie usines) et les eaux distribuées durant l’année 2017.

L’ARS rédige annuellement une fiche d’information « Infofacture » sur la qualité de l’eau du robinet que chaque exploitant doit joindre à une facture d’eau adressée à ses abonnés. Cette synthèse reprend les éléments issus du contrôle sanitaire : microbiologie, nitrates, pesticides, etc. L’infofacture comporte également des recommandations d’ordre sanitaire, en particulier vis-à-vis du plomb, des nitrates et du fluor.

Pour plus de détails :

  • Consulter la fiche de l’Agence Régionale de Santé dans votre rubrique « l’eau dans ma commune ».
  • Consulter le site de l’ARS qui vous permet d’accéder directement aux résultats du contrôle sanitaire réalisé par les Agences régionales de santé, ainsi qu’à des informations plus spécifiques sur certains paramètres.